L’utilisation d’Internet est une activité à laquelle les Mexicains sont plus qu’habitués ; Il est constamment nécessaire de vérifier l’écran du téléphone mobile, que ce soit pour le travail, les études ou la distraction. Cependant, ce n’est pas toujours possible, surtout lorsqu’il s’agit de voyager en avion.

L’expression énoncée avant tout décollage : « l’utilisation des appareils mobiles est autorisée en mode avion », est connue de tous les passagers, mais elle est détestée par l’obligation de se déconnecter d’Internet pendant tout un vol.

Selon la MX Internet Association, près de 3 Mexicains sur 10 se connectent à Internet toute la journée, tandis que l’activité principale de 9 internautes sur 10 est d’envoyer quotidiennement des SMS par messagerie instantanée.

Ainsi, certaines compagnies aériennes ont commencé à proposer une connexion internet lors des voyages en avion cherchant à mettre fin à la déconnexion dont très peu de voyageurs profitent.

Dans son cas, Iberia a récemment rejoint l’offre Wi-Fi à bord, ce qui ne semble pas loin d’être une bonne attention aux besoins exigés par les voyageurs.

« La cabine d’un avion ne peut pas être une perturbation », déclare Ignacio Tovar, directeur de l’innovation et de la transformation numérique chez Iberia.

Dans son travail d’écoute et de service aux clients, il dit que les avions ont été mis dans le hangar pour placer les infrastructures nécessaires.

En proposant une messagerie gratuite, explique-t-il dans une interview, ils ont cherché à générer chez leurs clients le sentiment que la cabine est une extension de leur quotidien.

L’offre d’Iberia d’envoyer des messages, des e-mails ou de pouvoir regarder Netflix à 33 000 pieds, a débuté en juin et s’applique aux personnes inscrites à son programme de fidélité. Cela fait également partie du nouvel engagement de l’entreprise en matière de numérisation et de personnalisation.

Sur le marché, d’autres compagnies aériennes comme Aeroméxico proposent déjà une connexion Wi-Fi gratuite sur certains vols, tandis que d’autres, comme American Airlines, l’offrent également sur certaines liaisons, pour un coût de 10 dollars (environ 197 pesos), selon informations de la compagnie aérienne.

Il convient d’ajouter que le « mode avion » ne meurt pas, car la connexion Internet dans un avion nécessite de l’activer et de la maintenir pendant que les appareils recherchent le réseau Wi-Fi disponible à l’intérieur de l’avion.

A lire également