Le syndicat de l’usine américaine General Motors de Silao, Guanajuato, a indiqué lundi qu’il avait convenu avec l’entreprise automobile d’une augmentation de salaire de 10 % pour 2023.

L’usine de Silao fait partie de celles qui ont choisi un nouveau syndicat indépendant dans le cadre des changements sociaux inclus dans l’accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, TMEC, en vigueur depuis 2020.

En février de l’année dernière, le Syndicat national indépendant des travailleurs de l’industrie automobile (SINTTIA) a largement dominé trois de ses rivaux à l’usine de Silao, dont la Confédération des travailleurs mexicains (CTM), qui détenait le contrat depuis 25 ans.

L’augmentation des salaires convenue pour cette année prendra effet à compter du 25 mars, selon l’accord, qui comprend une prime de nivellement des salaires applicable à partir de la même date pour les travailleurs qui ne sont pas dans un niveau spécial, avec plus de 20 ans de service, et correspondra à 5,6 % de votre salaire journalier tabulaire.

A lire également