Exxon Mobil Corp a déposé dimanche une plainte devant un tribunal du Texas pour empêcher qu’une proposition climatique émanant d’investisseurs activistes soit soumise au vote lors de l’assemblée des actionnaires de la société en mai.

C’est la première fois qu’Exxon tente d’exclure une proposition d’actionnaire en intentant une action en justice. Il affirme que les investisseurs sont « motivés par un programme extrême » et que l’adoption d’objectifs d’émissions plus stricts nuirait à ses activités et à la valeur de ses actions.

Les investisseurs menés par Arjuna Capital et le groupe activiste Follow This appellent Exxon et d’autres majors pétrolières à adopter des objectifs climatiques plus stricts.

Ils souhaitent qu’Exxon fixe des objectifs dits de portée 3 pour réduire les émissions produites par les utilisateurs de ses produits. Exxon est la seule des cinq grandes compagnies pétrolières occidentales à ne pas avoir d’objectifs de ce type.

Follow This a fait en 2021 et 2022 des propositions similaires lors des assemblées d’actionnaires de différentes majors pétrolières. Seule une minorité d’actionnaires les a soutenus.

La semaine dernière, un groupe de 27 investisseurs, dont Follow This, qui détient environ 5 % des actions de Shell, ont soumis conjointement une résolution indépendante similaire sur le climat qui sera votée lors de l’assemblée des actionnaires de la société plus tard cette année.

Exxon a demandé à un juge du tribunal de district américain du district nord du Texas d’exclure la proposition Scope 3 de sa déclaration de procuration. La déclaration est attendue d’ici le 11 avril, à temps pour l’assemblée annuelle des actionnaires du 29 mai.

Exxon affirme qu’Arjuna et Follow This poursuivent une stratégie visant à « devenir actionnaires uniquement pour faire campagne » en faveur de changements « destinés à diminuer les activités actuelles de l’entreprise ».

Follow This a déclaré l’année dernière que fixer un objectif à moyen terme aligné sur Paris couvrant le Scope 3 était primordial pour les intérêts à long terme de l’entreprise face au changement climatique.

Avec des informations de Reuters.

A lire également