Le constructeur de voitures électriques Tesla a entièrement rétabli la production de son usine de Grünheide, près de Berlin, après avoir été contrainte de fermer ses portes pendant deux semaines en raison des attaques contre des navires par les rebelles Houthis du Yémen dans la mer Rouge.

L’entreprise a annoncé que les chaînes d’approvisionnement sont à nouveau opérationnelles et qu’elle est confiante que toutes les pièces dont elle a besoin seront disponibles pour continuer à produire, comme l’a publié la chaîne de télévision allemande Ntv.

Les conflits en mer Rouge continuent d’affecter le commerce

Tesla a annoncé en janvier dernier qu’elle suspendrait la production de véhicules dans la gigantesque usine de Berlin-Brandebourg entre le 29 janvier et le 11 février, à l’exception de certaines sous-zones, et que l’activité reprendrait pleinement à partir du 12 février, comme cela s’est finalement produit.

L’entreprise a pris cette décision parce que les conflits armés en mer Rouge avaient entraîné des délais de transport considérablement plus longs et des interruptions dans les chaînes d’approvisionnement.

L’usine Tesla de Grünheide, en activité depuis mars 2022, compte environ 11 500 salariés et produit plus de 250 000 véhicules par an.

Avec les informations de l’EFE.

A lire également