La société japonaise de jeux vidéo Nintendo s’est engagée à réparer gratuitement ses produits touchés par le fort tremblement de terre du Nouvel An au Japon et a annoncé un don de 50 millions de yens (plus de 310 000 euros).

L’entreprise basée à Kyoto, à environ 350 kilomètres au sud-ouest de l’épicentre du séisme, réparera les produits adaptés, qu’ils soient sous garantie ou non, comme l’explique un communiqué publié ce mardi.

Le délai de validité pour demander des réparations sera prolongé jusqu’au 1er juillet et la demande pourra être soumise via un formulaire en ligne ou par courrier contre remboursement, a expliqué l’entreprise.

Le développeur et distributeur de jeux vidéo l’a également annoncé via son profil sur le réseau social, ce qui a été déclaré « extrêmement grave » par les autorités japonaises.

Nintendo fait un don au Japon pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre

Cette annonce intervient deux semaines après le séisme de magnitude 7,6 qui a frappé le 1er janvier la région japonaise de la péninsule de Noto, sur la côte ouest du centre du pays.

La secousse, qui a atteint le niveau maximum de 7 sur l’échelle sismique japonaise (axée sur la mesure de l’agitation en surface et de son potentiel destructeur), a fait 222 morts, 22 disparus et plus d’un millier de blessés de toutes sortes, et ses ravages maintient quelque 19 000 personnes déplacées.

De graves dommages aux infrastructures, aux routes et aux sentiers rendent inaccessibles de nombreuses zones de la péninsule, où plus de 400 personnes restent isolées.

Dans ces conditions, Nintendo a été l’une des entreprises qui s’est jointe à faire des dons monétaires pour apporter une aide à la région, pour laquelle elle prie « pour un prompt rétablissement », et a voulu apporter un soutien supplémentaire pour les réparations.

Avec les informations de l’EFE

A lire également