Le propriétaire du réseau social Twitter, Elon Musk, a annulé ce matin le compte du rappeur américain Kanye West, qui répond actuellement au nom de Ye, pour incitation à la violence.

L’annulation a été annoncée par Musk lui-même après que le rappeur a publié une image sur son profil de ce qui ressemblait à une croix gammée fusionnée avec une étoile de David.

« J’ai fait de mon mieux. Malgré cela, il a de nouveau enfreint notre règle contre l’incitation à la violence. Le compte sera suspendu », a déclaré le propriétaire du réseau social, dans lequel le profil du rappeur apparaît déjà comme annulé.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste est suspendu de ce réseau social, récemment acquis par Musk.

La suspension intervient après que West ait fait l’éloge d’Adolf Hitler dans une interview publiée jeudi sur le blog d’extrême droite « Infowars », dans laquelle il a nié l’existence de l’Holocauste et fait des commentaires antisémites.

West est apparu avec son visage entièrement couvert par un masque de ski et ses mains couvertes de gants dans cette interview diffusée sur diffusion dans Infowarspar le diffuseur et propagateur des théories du complot Alex Jones.

Protagoniste depuis des années de gros titres tant pour sa musique, sa marque de mode ou sa vie personnelle que pour ses débordements récurrents, un Kanye West plus déchainé qui n’a jamais déclenché toutes les alarmes ces dernières semaines à cause d’une kyrielle de propos racistes et antisémites .

Ces commentaires ont fait perdre à l’artiste des millions de dollars en contrats avec des marques de chaussures et de vêtements, qui ont annulé les accords qu’ils avaient avec le rappeur.

Ye était la semaine dernière à la résidence de l’ancien président américain Donald Trump (2017-2021) à Mar-a-Lago (Floride) avec le nationaliste Nick Fuentes, connu pour ses opinions antisémites, lors d’un dîner qui a même été critiqué par des secteurs de son parti, le Républicain.

A lire également