L’Association des banques du Mexique (ABM) s’attend à ce que les crédits au secteur augmentent cette année de 3,6 % par rapport à l’année précédente, malgré le ralentissement attendu de l’économie.

En conférence de presse, le président de l’organisation, Daniel Becker, a expliqué que même s’il s’agit d’une avancée modeste par rapport aux autres années précédant la pandémie, elle reflète le bon dynamisme que pourrait avoir l’économie mexicaine dans les mois à venir.

En fait, il a souligné que la banque sera l’un des principaux moteurs de la réactivation et des moteurs du produit intérieur brut (PIB) national cette année.

« Les banques continueront de soutenir la croissance du crédit. Ce que nous attendons, c’est une croissance de 3,6 %. Comme vous pouvez le voir, il y a toujours un décalage et il se situe entre 8 et 9 mois, mais historiquement, le crédit croît deux fois plus que le PIB », a-t-il déclaré.

Le représentant du secteur a expliqué que le crédit à ce segment a affiché une croissance de 13% au cours des premiers mois de 2022 et a mis en évidence les prêts à la consommation, avec une augmentation de 17,4%, aux entreprises, avec 11,97%, et au logement, avec 11,5%.%.

Becker a souligné que le crédit aux PME et le crédit aux grandes entreprises ont augmenté et ont un solde qui dépasse déjà les niveaux d’avant la pandémie, avec une augmentation de 17,7 % d’une année sur l’autre, tandis que celui destiné aux MPME a enregistré une augmentation de 4,3 %.

De même, le banquier a expliqué que le placement de nouveaux crédits continue de croître à un bon rythme et que l’indice de délinquance du portefeuille est stable et affiche un bon comportement.

Le crédit à la consommation présente une forte reprise avec une croissance à deux chiffres, due en grande partie à la reprise économique et à la croissance de l’emploi ; en 2022, le PIB a continué de croître.

A lire également