L'indice de confiance du commerce mondial a montré une tendance expansionniste au dernier trimestre, bien qu'à un degré très modeste et toujours avec beaucoup d'incertitudes en raison des conflits régionaux et des tensions géopolitiques, a indiqué ce vendredi l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le baromètre mondial du commerce des marchandises, qui au-dessus de 100 indique une tendance à l'expansion et en dessous de ce score, une tendance à la contraction, s'est établi à cette occasion à 100,6 points, soit un dixième de moins que le dernier relevé de fin 2023. Lorsque le premier relevé au-dessus de 100 en plus plus d'un an a été enregistré.

Bien qu'un indicateur expansif demeure, les doutes persistent également après que le volume du commerce de marchandises au troisième trimestre 2023 ait été inférieur de 0,4% à celui du deuxième trimestre et de 2,5% par rapport à la même période en 2022.

La confiance commerciale mondiale reste affaiblie par les tensions géopolitiques, selon l'OMC

Le baromètre est créé en préparant la moyenne de six sous-indices qui montrent également une expansion au-dessus de 100, ce qui, à cette occasion, ne s'est produit clairement que dans l'indicateur des ventes d'automobiles (106,3) et dans une moindre mesure dans le transport de fret aérien (102,3) et les commandes à l'exportation ( 101.7).

Le volume du transport maritime de conteneurs (98,6), le commerce des matières premières et des produits agricoles (99,1) et surtout l'exportation de composants électroniques (95,6) étaient en contraction.

« Le commerce des marchandises devrait rebondir en 2024, après des chiffres inférieurs à la moyenne en 2023, mais des doutes subsistent en raison de la prévalence des risques à la baisse », a résumé l'OMC.

Avec des informations de l'EFE.

A lire également