À l’envers 2 a poursuivi son succès au box-office et est devenu ce mercredi le film le plus rentable de Pixar, peu après être devenu le premier film de l'année à atteindre le milliard de dollars.

À l’envers 2 dépassé Les Indestructibles 2 devenir le film de Pixar le plus rentable au box-office mondial, non corrigé de l'inflation, et le quatrième film d'animation le plus rentable de tous les temps, selon Le journaliste hollywoodien.

Le succès estival a rapporté 1,25 milliard de dollars dans le monde, dont 543,5 millions de dollars en Amérique du Nord, selon Box Office Mojo.

Le film domine le box-office depuis sa première à la mi-juin, lorsqu'il a rapporté près de 155 millions de dollars aux États-Unis, marquant de loin le meilleur week-end d'ouverture de l'année.

Le film a déjà dépassé son prédécesseur de 2015, Intensémentqui a rapporté environ 857,6 millions de dollars dans le monde.

À l’envers 2 a contribué à relancer le box-office estival et a apaisé les inquiétudes concernant la viabilité de Pixar après son déclin pendant la pandémie de Covid.

Après quoi Rejoint sorti début mars 2020 et n'ayant rapporté que 141,9 millions de dollars au box-office mondial, Pixar a expédié ses trois films suivants, Âme, Lucas et Grilledirectement au streaming sur Disney+, soulevant des inquiétudes quant à la capacité de ses productions à attirer les foules dans les cinémas, selon Los Angeles Times.

À l’envers 2 est une suite qui suit la nouvelle adolescente Riley alors qu'elle entre dans la puberté et ses émotions face à la présence de nouvelles émotions telles que l'anxiété, la honte et l'ennui. Le nouvel opus a reçu des critiques positives, obtenant un score de 91 % de la part des critiques et un score de 96 % du public sur Rotten Tomatoes.

Si la suite poursuit son ascension et devient le film d'animation le plus rentable de tous les temps, ses ventes mondiales au box-office devraient dépasser Congelé (1,290 millions de dollars), Super Mario Bros. Le film (1 360 millions de dollars) et Congelé II (1,45 milliard de dollars) pour devenir le film d'animation le plus rentable, selon Variety.

A lire également