La directrice générale de Citigroup, Jane Fraser, et les hauts dirigeants ont annoncé le prochain niveau de changements au sommet dans le cadre d’une vaste réorganisation, selon des notes du personnel consultées par Reuters et des sources proches du dossier.

« Les mesures que nous prenons pour réorganiser l’entreprise impliquent des décisions difficiles et lourdes de conséquences, mais nous pensons qu’elles sont les bonnes mesures pour aligner notre structure sur notre stratégie », a déclaré la banque dans un communiqué distinct.

Selon une source proche du dossier qui a requis l’anonymat, les hauts responsables ont téléphoné lundi pour expliquer la nouvelle structure et les changements de rôle dans chaque division.

Citi a annoncé son intention de réduire les niveaux de direction de 13 à huit dans le cadre de sa plus grande refonte depuis des décennies. Aux deux niveaux de direction supérieurs, l’entité a réduit de 15 % les postes fonctionnels et supprimé 60 comités, comme indiqué dans la présentation des résultats du troisième trimestre.

Les mémos consultés par Reuters décrivent les changements de direction dans ses unités de gestion de patrimoine, de banque d’investissement et de consommation. Citigroup a refusé de commenter tous les mouvements de personnel, et aucun des dirigeants cités n’a répondu aux demandes de commentaires.

Eduardo Martínez Campos, directeur de Citi Wealth Services, quitte la banque après plus de trois décennies, selon une note d’Andy Sieg, le nouveau directeur des services bancaires de fortune de Citi.

Valentín Valderrábano restera COO de l’unité patrimoniale et Patricia Dorosz passera à une nouvelle division clientèle pour occuper le poste de directrice administrative. Sieg discutera des changements avec son groupe le 5 décembre.

Dans la banque d’investissement, Nacho Gutiérrez-Orrantia deviendra directeur des banques et des clusters pour l’Europe, selon une autre note. Plusieurs délégués régionaux quittent leurs fonctions : Carmen Haddad, qui dirigeait l’Arabie saoudite, rejoindra l’organisation cliente en tant que vice-présidente et Fahad Aldeweesh succédera à Haddad. José Miguel Salvador Nasur supervisera le secteur bancaire au Chili.

Avec les informations de Reuters

A lire également