Le président Andrés Manuel López Obrador a annoncé que son administration acquerra la marque Mexican Aviation pour un peu plus de 800 millions de pesos afin que la nouvelle compagnie aérienne d’État, qui sera exploitée par le secrétaire à la Défense nationale (Sedena), fonctionne sous ce nom. .

Lors d’une visite de supervision des travaux du train maya, le président fédéral a confirmé qu’après la décision d’un tribunal de circuit de Mexico qui a suspendu l’amparo déposé par les retraités qui s’opposaient à la vente, cette opération pourrait être réalisée au profit de 6 mille 500 anciens ouvriers.

« Nous sommes sur le point d’inaugurer cette année la nouvelle compagnie aérienne qui s’appellera Mexicana de Aviación car un procès a été résolu par le pouvoir judiciaire et nous allons acheter aux travailleurs licenciés, qui sont environ 6 500 », a-t-il déclaré.

« La marque Mexicana de Aviación et deux ou trois immeubles vont lui être rachetés et cela permettra à chacun des salariés de toucher un revenu. »

Ce matin, lors de sa conférence matinale, le chef de l’exécutif fédéral a estimé qu’avec la somme allouée à l’achat, chacun des ouvriers recevra un sac compris entre 60 000 et 100 000 pesos.

De même, déclarant que la décision du pouvoir judiciaire le laisse heureux, López Obrador a souligné que le retour de la marque Mexicana de Aviación sera décisif pour le succès de la nouvelle compagnie aérienne qui commencera à opérer le 1er décembre avec 10 avions ayant sa base de opérations à l’aéroport international Felipe Ángeles (AIFA).

« Maintenant, ces travailleurs vont avoir une petite partie de ce à quoi ils ont droit par la justice et je suis très heureux, car aussi avec la marque, la nouvelle compagnie aérienne va mieux paraître, nous parlons de Mexicana de Aviación, c’est un symbole, un emblème, et il commencera à voler le 1er décembre », a-t-il déclaré.

Début janvier, les syndicats de Mexicana de Aviación ont accepté l’offre d’achat du gouvernement fédéral de 733 millions 293 mille pesos, soit environ 37 millions 862 mille dollars, pour la marque, deux immeubles à Guadalajara et Mexico , un appartement à Balderas et un simulateur passe entre les mains de la Sedena.

Le gouvernement fédéral paiera 407 millions 442 mille pesos pour la marque Mexicana de Aviación, 210 millions 700 mille pesos pour le bâtiment CAT à Colonia Moctezuma à Mexico et 86 millions de pesos pour un bâtiment à Guadalajara.

En outre, ils paieront 28 millions 981 000 pesos pour le sol Balderas et le montant du paiement d’un simulateur est en attente, qui a été utilisé par les pilotes de Mexicana de Aviación pour effectuer leur préparation.

A lire également