L’énergie éolienne a produit plus d’électricité que de gaz pour la première fois dans l’Union européenne (UE) en 2023, selon une étude publiée ce mercredi par le groupe de réflexion britannique Ember.

Selon l’analyse européenne de l’électricité, l’électricité produite à partir de l’éolien représentait 18 %, contre 17 % de celle obtenue à partir du gaz, dans une année au cours de laquelle les énergies renouvelables ont poursuivi leur croissance pour représenter 44 % de la production annuelle d’électricité.

En outre, elle a révélé une baisse « sans précédent » de l’utilisation du gaz et du charbon pour la production d’électricité dans l’UE, ce qui a conduit à une réduction record des émissions de dioxyde de carbone du secteur de 19 %.

En particulier, les diminutions ont été de 26% et 15% dans la production d’électricité à partir du charbon et du gaz, respectivement, ce qui était lié à la fois à l’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables et à la diminution de la demande d’électricité sur tout le territoire communautaire.

Ainsi, il a souligné l’augmentation de la production d’électricité grâce à l’éolien et au solaire, qui, ensemble, produisaient 27% de l’électricité de l’Union européenne en 2023.

L’Europe veut continuer à produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables

Ces chiffres records sont une bonne nouvelle pour l’objectif de décarbonation de l’UE, dans le cadre de la stratégie REPowerEU, qui vise à réduire les émissions d’au moins 55 % d’ici 2030 – par rapport à 1990 -.

Cependant, même si la directrice du programme européen d’Ember, Sarah Brown, a estimé que le gaz et le charbon sont « en déclin » et vont bientôt disparaître, elle a averti l’Union européenne que « ce n’est pas le moment de faire preuve de complaisance ».

« L’UE doit se concentrer sur le déploiement rapide de l’énergie éolienne et solaire, avec flexibilité, pour créer un système sans les risques des combustibles fossiles », a-t-il souligné.

Avec les informations de l’EFE

A lire également