Le fabricant de batteries sud-coréen LG Energy Solution (LGES) prédit un ralentissement de la croissance du marché mondial des véhicules électriques (VE) cette année, signalant de nouveaux défis à venir dans un contexte d’intensification de la concurrence de ses concurrents chinois.

Le fournisseur de Tesla, General Motors, Volkswagen et d’autres constructeurs automobiles a déclaré un bénéfice d’exploitation de 338 milliards de wons (252 millions de dollars) pour la période octobre-décembre, contre 237 milliards de wons un an plus tôt.

Le bénéfice est conforme aux prévisions de l’entreprise de 338 milliards de won, mais dépasse l’estimation de 298 milliards de won établie par LSEG SmartEstimate, qui s’appuie sur des analystes plus précis.

Cependant, les bénéfices du quatrième trimestre ont chuté de plus de moitié par rapport au trimestre précédent en raison de la faible demande de véhicules électriques en Europe.

« Un ralentissement temporaire de la croissance de la demande mondiale de batteries pour véhicules électriques est attendu en raison du contrôle conservateur des stocks par les fabricants d’équipement d’origine (OEM) couplé à la baisse continue des prix des métaux », a déclaré LGES dans un communiqué. OEM fait ici référence aux constructeurs automobiles.

Les facteurs de risque cette année seraient le rythme changeant des projets de transition vers les véhicules électriques des constructeurs automobiles, la concurrence croissante en Europe et les incertitudes politiques, notamment l’élection présidentielle américaine, a déclaré le LGES.

Une compétitivité élevée ralentit la croissance du marché des véhicules électriques

Les prévisions du LGES concernant les perspectives du marché pour cette année interviennent après que son client, le constructeur automobile Tesla, a averti mercredi d’un fort ralentissement cette année de la croissance des ventes de ses voitures.

Jeudi, Hyundai Motor a également signalé un ralentissement de la confiance sur le marché des véhicules électriques.

« Le marché mondial des véhicules électriques devrait croître de 20 % cette année, affecté par plusieurs facteurs, notamment la croissance du marché nord-américain qui devrait se situer entre 30 % et 30 % », a déclaré LGES dans un communiqué.

Il a également noté qu’il vise à augmenter les revenus d’un pourcentage moyen et que les dépenses en capital de cette année seraient similaires aux 10 900 milliards de wons de l’année dernière (plus 8 millions de dollars).

LGES a ajouté que la capacité estimée de production de batteries éligible aux crédits d’impôt de la loi américaine sur la réduction de l’inflation cette année serait d’environ 45 à 50 gigawattheures (GWh), soit plus du double de l’année précédente.

Les revenus du trimestre ont chuté de 6,3% sur un an à 8 000 milliards de wons.

L’action LGES progressait de 4,9% dans la matinée après les résultats trimestriels, contre une hausse de 0,9% de l’indice de référence KOSPI.

Avec les informations de Reuters.

A lire également