Le rappeur américain Sean « Diddy » Combs a annoncé ce vendredi un investissement de 185 millions de dollars dans les entreprises du cannabis

Selon un communiqué commun, l’investissement fait partie d’un accord avec deux sociétés en cours d’absorption, Cresco Labs et Columbia Care,

Des opérations dont Combs, PDG du conglomérat Combs Enterprises, qui possède de grandes aires métropolitaines, est aux commandes.

La note souligne que la transaction, soumise au feu vert des régulateurs et à d’autres conditions habituelles, donnera naissance au premier opérateur de cannabis multi-états aux États-Unis aux mains d’une minorité sociale.

explique l’artiste.

Le rappeur Sean ‘Diddy’ Combs investit 185 millions de dollars dans des entreprises de cannabis

Historiquement, la population noire a été persécutée et arrêtée dans une proportion plus élevée que les autres races pour usage de cannabis dans tout le pays, de sorte que les autorités et les organisations prennent des mesures pour améliorer la diversité raciale et lever les barrières à l’entrée dans ce secteur, qui a très bonnes projections économiques.

L’initiative de Combs intervient après que son compatriote rappeur afro-américain Jay-Z s’est montré intéressé par ce secteur et a créé un fonds de 10 millions de dollars l’année dernière.

« Diddy », ancien animateur de Notorious BIG et créateur de tubes musicaux comme « Tu vas me manquer » (1997), s’est consacré ces dernières années aux affaires et à l’activisme pour lutter contre les inégalités raciales, et même

A lire également