Les ventes de champagne en France en 2023 ont représenté 299 millions de bouteilles, soit 8,2 % de moins que l’exceptionnelle année précédente, qui représente un « retour à la normale » en 2019, ont annoncé les producteurs ce lundi dans un communiqué.

Ces chiffres sont loin d’atteindre le rebond de 2022, où 325 millions de bouteilles avaient été distribuées, même si la baisse « était à prévoir », a déclaré le président de l’Association des Entreprises de Champagne, David Chatillon.

Le comité attribue cette baisse générale des ventes aux « excédents de stock » des distributeurs en 2022 dus à la « crainte de pénurie ».

La crise du Covid a fait chuter les ventes de 18 % en 2020, même si l’année dernière, elles se sont redressées de 33 % et étaient légèrement supérieures au volume de 2019.

La France a enregistré une baisse des ventes de champagne en 2023

L’inflation enregistrée en 2023, a noté le comité, a eu un impact plus important sur le marché intérieur que sur les exportations, qui, malgré une baisse de 8,2%, ont représenté 57% des ventes totales, soit 172 millions de bouteilles, au-dessus des 156 millions de 2019.

En dix ans, les importations ont gagné 12 points de part de ventes par rapport aux ventes en France, qui ont également baissé l’an dernier de 8,2 %.

La hausse des ventes de champagne haut de gamme, notamment à l’export, a permis au secteur de maintenir un chiffre d’affaires supérieur à 6 milliards d’euros en 2023, malgré la baisse des volumes.

Avec des informations de l’EFE.

A lire également