Comment déclarer son assurance vie aux impôts ?

Quels que soient leurs objectifs, l’assurance vie continue toujours de séduire autant ses souscripteurs. Ses avantages ne s’arrêtent seulement pas à son cadre de vie. Il permet également après la mort du souscripteur de permettre à ses bénéficiaires d’être en possession de leurs sous. Dans cet article il sera question de vous dire comment déclarer l’assurance vie aux impôts. Avant de répondre à cela nous allons vous parlez un peu de la fiscalité de l’assurance vie.

L’Assurance vie : une enveloppe fiscale

L’argent que vous placez auprès de vos assurances vie peut être considéré comme une enveloppe fiscale. D’ailleurs il existe deux grands types d’assurance vie. Nous avons l’assurance vie à contrat mono support : ici lorsque vous apportez votre capital il est positionné intégralement sur un fond de sécurité. Ce capital génère des intérêts chaque année, vous n’avez pas de risque de perte. Il y a également l’assurance vie à contrat multi support : votre argent est subdivisé en deux dont une partie est consacrée au fond en euro et l’autre en produit risqué. Ici les potentialités de rémunération sont supérieures.‹/p>

En assurance vie, l’épargne n’est pas bloquée. Les intérêts de votre capital restent disponibles à tout moment. Vous pouvez partiellement ou totalement disposer de vos sous lorsque vous voulez réaliser par exemple un projet. Vous aurez également le choix entre plusieurs modes de gestion de votre assurance vie lorsque vous décidez d’améliorer la rentabilité de votre contrat.

Voir : Comparatif assurance vie

L’assurance vie : comment déclarer ses gains aux impôts ?

C’est seulement au moment des retraits qu’intervient le taux que doit prendre l’assurance vie. Concernant la déclaration plusieurs cas se présentent. Lorsque votre contrat fait 8ans avant que vous ne choisissez d’intégrer les gains à vos revenus, ces gains se repousseront dans la ligne des revenus donnant droit à un abattement. Toujours si votre contrat a déjà fait ces 8ans et vous avez choisi le prélèvement libératoire, vos profits se repousseront au produits d’assurance vie soumis au prélèvement de 7,5%.

Dans le cas où votre contrat fait moins de 8ans, lorsque vous faites le choix d’intégré les gains à vos revenus ces derniers se repousseront dans le cas des revenus qui donnent pas droit aux abattements. Ici le fisc au moment du calcul d’impôt appliquera un abattement. Il ne touchera à vos revenus que lorsque vos gains dépassent 4600€ pour quelqu’un vivant seul et 9200€ pour une personne ayant déjà une famille.

Laisser un commentaire