Banque en ligne : première année positive pour Hello Bank

hello-bank

Hello Bank, une banque en ligne lancée par BNP Paribas, est la plus jeune des banques en ligne qui a réussi sur le marché du secteur bancaire. Etablie dans 4 pays européens à savoir l’Allemagne, l’Italie, la Belgique et bien entendu, la France, Hello Bank, a atteint la barre des 800 000 clients à la fin de l’année 2014. Désormais, cette banque en ligne s’est fixé comme objectif d’atteindre d’ici les deux prochaines années les 1,4 millions de clients. Pour plus de précision, Hello Bank dénote 365 000 clients en Belgique, 283 000 clients en Allemagne, 42 000 clients en Italie et 101 000 clients en France. La direction de BNP Paribas donne l’assurance que la banque en ligne Hello Bank sera productive en 2017 s’il y a une constante progression.

Quelques avantages à se tourner vers Hello Bank

Le fer de lance de Hello Bank réside dans la gratuité de beaucoup de services bancaires. Il s’agit actuellement d’un principe qui est l’ouverture principale vers les banques en ligne, accompagné de la facilité d’accès en situation mobile. Pour ce dernier point, la banque en ligne Hello Bank a privilégié l’usage de terminaux tels que les Smartphones et tablettes. C’est ainsi qu’avec une 1ère année très fructueuse, on s’attend à voir la banque en ligne Hello Bank faire des efforts et évoluer afin de connaitre les mêmes succès que ces grandes sœurs que sont ING Direct ou encore Boursorama Banque.

Comment négocier son découvert bancaire ?

Le découvert bancaire permet de bénéficier de certaines facilités dans la gestion d’un compte bancaire. En effet, lorsqu’une convention de découvert existe entre le banquier et le titulaire d’un compte, il est possible qu’un paiement demandé par le client soit effectué en absence de provision. Il s’agit d’une exception à la règle selon laquelle pour qu’il y ait paiement il faut que le compte bancaire en question dispose d’un approvisionnement suffisant. Dans la majorité des cas, le découvert bancaire est une solution qui est relativement chère par rapport à une opération classique. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de bien le négocier au moment de la signature de la convention de découvert.

Quels sont les critères à prendre en compte lors de la négociation de son découvert bancaire ?

En tant que facilité accordée par un établissement bancaire à son client en considération de sa situation personnelle, le découvert bancaire a un coût qu’il faut supporter. Pour éviter donc des conflits futurs avec son banquier, il est important de négocier son découvert à des meilleures conditions. Ainsi, lors de la discussion qui précède la signature de la convention de découvert, il convient de mettre un accent particulier sur certains éléments. Il s’agit de miser sur des points susceptibles de plaider en votre faveur. Vous devez par exemple faire savoir à votre banque que vous êtes un client depuis de nombreux années déjà et que vous comptiez rester encore longtemps. Si vous possédez plusieurs produits au sein du même établissement, vous devez le signifier à votre interlocuteur au moment des négociations. Dans l’ensemble, vous devez mettre avant tous les éléments qui vont permettre à votre établissement bancaire de vous accorder votre découvert bancaire à des conditions plus souples notamment au niveau des frais de gestion avec des taux plus avantageux. Il faut être donc capable de prouver à votre banque que vous êtes un client crédible qui respectera ses engagements.

>Être prévoyant dans le cadre de découvert bancaire

Pour une meilleure résolution des difficultés à venir dans le cadre d’une autorisation de découvert, il est important de prendre les mesures nécessaires pour obtenir des conditions souples. C’est pour cette raison doit définir ces conditions en accord avec son banquier.